La porte de Brandebourg en Allemagne avec un drapeau français symbole des filiales

Présence française en Allemagne

D’après la base de données de Creditreform, il y a un peu plus de 5 000 sociétés en Allemagne dont le détenteur ultime (global ultimate owner) est situé en France.
Si l’on ne s’intéresse qu’aux sociétés appartenant à 100 % à un actionnaire localisé en France, on obtient un peu plus de 2 700 entreprises.

Répartition des filiales françaises en Allemagne

Filiales françaises en Allemagne carte avec la répartition par Land

 

 

 

Avec 16,6 % des filiales françaises, la Sarre est ainsi le Land allemand dans lequel sont localisées le plus de filiales françaises ramené à son poids dans le PIB allemand (1,1 %).

Les filiales françaises sont également surreprésentées par rapport au poids du Land dans le PIB allemand à Berlin (8,4 % des filiales / 4,5 % du PIB), Hambourg (5,1/3,6), en Bade-Wurtemberg (21,1/15,1) et en Hesse (9,8/8,6).

Les Länder de Rhénanie-Palatinat (4,18 % des filiales / 4,2 % du PIB) et de Rhénanie du Nord Westphalie (17,6/20,7) se retrouvent avec quasiment autant de part des filiales françaises que leur poids dans le PIB allemand.

La Bavière est notoirement sous-représentée avec 18,4 % du PIB allemand mais seulement 9,9 % des filiales françaises, de même que les Länder de l’Est et du Nord du pays.

 
 
 
 
 

Taille des filiales françaises en Allemagne

 

Si l’on estime à plus de 125 000 le nombre de salariés employés en Allemagne par ces quelques 2 700 sociétés à capitaux 100 % français, force est de constater qu’il s’agit majoritairement d’établissements de petite taille.

Seules 6,7 % des filiales françaises en Allemagne dépassent les 100 salariés.

13 filiales françaises en Allemagne emploient plus de 1 000 personnes, au premier rang desquelles figure Opel, filiale du groupe Peugeot SA, suivie de Korian, leader des maisons de retraite, des champions français du numérique et de l’ingénierie Atos, Sopra Steria, Altran et Alten, de même que l’Oréal, Vallourec, Alstom ou encore Framatome.

 

Filiales françaises en Allemagne répartition par salarié

 

Activité des filiales françaises en Allemagne

Filiales françaises en Allemagne en fonction des secteurs d'activité

 

 

En ce qui concerne les activités des filiales françaises en Allemagne c’est, sans surprise, le commerce qui domine (import/export, commerce B2B, commerce de détail).

Ainsi ¼ des filiales ont une activité purement commerciale d’achat revente ou d’agence commerciale pour leur maison mère située en France.

Les services aux entreprises et les autres services y compris les services à la personne constituent les parts les plus importantes après le commerce.

Les filiales françaises en Allemagne ayant une activité de production manufacturière sur sol allemand ne sont que 10 %, auxquels ont peut ajouter 1 % des filiales actives dans le domaine agricole et de transformation alimentaire et boissons.

 

Chiffre d'affaires des filiales françaises en Allemagne

 

 

Le chiffre d’affaires des sociétés allemandes n’est pas aisé à obtenir, car l’obligation de publication d’un compte de résultat n’existe qu’à partir d’un certain CA, total bilan et effectifs.

Sur les 40 % de filiales françaises en Allemagne pour lesquelles un CA est disponible, les ¾ sont des PME de moins de 10 millions d’euros de chiffres d’affaires annuel.

20 % des filiales ont un CA compris entre 10 et 100 millions d’euros et 5 % réalisent plus de 100 millions d’euros de chiffre d’affaires.

 

Filiales françaises en Allemagne répartition en fonction des chiffres d'affaires

 

Ça peut vous intéresser aussi