schéma d'un robot connecté à un ordinateur et à une chaîne d'industrie automobile

Secteur électronique

Leader européen et 5ème au rang mondial, le secteur électronique allemand est connu pour son environnement propice au développement. Grâce aux investissements en R&D soutenus par l’état, le pays connaît de fortes avancées dans le domaine.

Les chiffres clés du secteur électronique allemand

https://www.ccifrance-allemagne.fr/wp-content/uploads/2021/01/euro.svg

191,5 Mds€

de CA

https://www.ccifrance-allemagne.fr/wp-content/uploads/2021/01/foule_personne.svg

858 000

employés

https://www.ccifrance-allemagne.fr/wp-content/uploads/2021/01/rd.svg

17,2 Mds€

investis en R&D

https://www.ccifrance-allemagne.fr/wp-content/uploads/2021/01/export_monde_avion.svg

52 %

d'exportations

Un secteur innovant rythmé par de forts investissements

Leader européen, le secteur de l’électronique allemand compte environ 858 000 employés, dont plus de 20 % d’ingénieurs. Le pays recense environ 3 568 entreprises dans le domaine (dont 94 % ont moins de 500 salariés). En 2018, l’industrie électronique allemande a généré un chiffre d’affaires de 191,5 Mds€ et près d’1/3 de ce CA a été réalisé avec des produits développés il y a moins de 3 ans.

Grâce au gage de qualité du savoir-faire allemand reconnu à l’international, 52 % des produits sont destinés à l’export.

Aujourd’hui en Europe, c’est une puce électronique sur trois qui est produite en Allemagne. Particulièrement à la pointe en matière d’électronique destinée aux véhicules, l’Allemagne a pour objectif d’atteindre la première place européenne et la seconde place mondiale (derrière la Chine) en matière de consommation de microélectronique par habitant pour les véhicules d’ici 2021.

L’électronique et la microélectronique bénéficient de forts investissements annuels en R&D. Ce sont en moyenne 17,2 Mds€ qui viennent renforcer l’attractivité et l’activité du secteur.

Avec 24 % des dépenses totales du pays en R&D dédiées au secteur, ce sont 29 % des personnes travaillant en R&D qui sont employées dans le domaine de l’électronique et de la microtechnologie. De plus, la moitié des investissements en R&D externe du pays sont destinés au domaine électronique : 10 Mds€ par an en moyenne.

Afin de consolider la « compétitivité internationale » de l’Allemagne, la ministre fédérale de l’éducation et de la recherche a annoncé, début juin 2020, un financement de 25 M€ pour le projet « Technology you can trust ». Cette initiative a pour but de développer les « processeurs informatiques de pointe » ainsi que l’intelligence artificielle. Pour compléter cela, la ministre a mis en place un deuxième financement à hauteur de 20 M€ visant à promouvoir l’électronique produite en Allemagne.

L'IoT au cœur de l'industrie 4.0

https://www.ccifrance-allemagne.fr/wp-content/uploads/2021/02/electronique_IoT_robot-scaled.jpg

Synonyme d'innovation et particulièrement marquant pour le secteur électronique, l'IoT est fortement présent dans de nombreux domaines industriels. Avec la forte croissance des véhicules électriques, la demande en puissance et qualité des pièces électroniques est accentuée. En effet, l’électronique devient une priorité face aux nouveaux enjeux de la branche. Ce sont les nouvelles attentes tels que les tableaux de bord connectés ou les capteurs veillant à maximiser la sécurité qui laissent place à l’innovation électronique. En Allemagne, 1,14 M de voitures connectées disposant d'un système d'info-divertissement et de communication devraient être sur le marché d'ici 2023. La " 5G Automotive Association ", organisation mondiale d'entreprises travaillant sur le secteur de la voiture autonome, regroupe plusieurs entreprises Allemandes telles que Audi, Daimler ou BMW. De plus, deux instituts allemands Frauenhofer travaillent activement sur le développement de la 6G en réalisant un démonstrateur d'émission-réception sans fil fonctionnant dans la bande de fréquences de 270 à 320 Ghz.

Appelé IoMT (Internet of Medical Things), l’IoT dans le domaine de la médecine est caractérisé par des objets connectés et intelligents destinés à un environnement hospitalier ou à domicile ainsi que des services de communication entre certains appareils. Selon Siemens Healthineers, le nombre d’appareils d’IoMT pourrait atteindre 20 à 30 Mds d’ici la fin 2020. L’entreprise allemande a notamment développé des solutions d’eMedecine destinées à connecter les soignants, les prestataires ainsi que les patients.

Les salons en Allemagne

Salon Lieu Activité
OPTATEC Francfort Optoélectronique
ELECTRONICA Munich Composants et sous-ensembles électroniques
eltefa Stuttgart Génie électrique et électronique
LOPE-C Munich Électronique imprimée et organique
LASER. WORLD OF PHOTONICS Munich Optoélectronique et technologies laser
PRODUCTRONICA Munich Production électronique