Champ de panneau solaire pour une énergie renouvelable dans le Secteur de l'énergie allemand

Secteur de l’énergie

Le secteur de l'énergie allemand est en pointe en matière de transition énergétique et le secteur des énergies renouvelables connaît une belle croissance. La filière est rythmée par de nombreuses innovations découlant d’un fort soutien politique en investissements. Avec plus de 82 M d’habitants, c'est le pays européen le plus consommateur d’énergie.

Les chiffres clés du secteur de l'énergie allemand

https://www.ccifrance-allemagne.fr/wp-content/uploads/2021/01/energie_verte_ampoule.svg

36 %

de la consommation électrique est couverte par les énergies vertes

https://www.ccifrance-allemagne.fr/wp-content/uploads/2021/01/teamwork.svg

400 M€

investis dans le projet Kopernikus

https://www.ccifrance-allemagne.fr/wp-content/uploads/2021/01/trophee.svg

1er

marché européen de l'éolien

https://www.ccifrance-allemagne.fr/wp-content/uploads/2021/01/export_monde_avion.svg

92 %

des exportations de panneaux solaires

L'ascension des énergies vertes

Avec 36 % de la consommation en électricité couverte par les énergies renouvelables (contre environ 16 % pour la France) et un objectif de 80 % d’ici 2050, le marché des énergies vertes devient une question de priorité nationale. Selon le « GreenTech Atlas », créé par le ministère fédéral Allemand de l’environnement, le marché des énergies renouvelables devrait atteindre un taux de croissance annuel de 9 % d’ici 2025.

Afin de substituer aux énergies nucléaires, l’Allemagne investit massivement dans les énergies renouvelables. La politique de transition énergétique allemande, dite « Energiewende », a pour but de quitter le nucléaire d’ici 2022 sans pour autant accroitre la production d’énergies fossiles.

Le gouvernement a prévu d’éliminer la production de charbon liée à la consommation d’électricité d’ici 2038 au plus tard, mais elle reste fortement utilisée pour la production électrique en Allemagne.

Selon l’institut Fraunhofer ISE, en 2018, les deux types de charbon pèsent encore dans la production en électricité du pays : le lignite compte pour 24,1 % de la production et la houille pour 13,9 %.

L’Allemagne, plus grand consommateur européen de biomasse, a investi 1,6 Mds€ dans de nouvelles installations en 2016. L’industrie de la biomasse Allemande a pour objectif de réaliser 18 % de la consommation électrique du pays, 15 % du chauffage ainsi que 13 % de carburant.

Dans le cadre du projet « Kopernikus », destiné à aider le pays à atteindre un environnement neutre en carbone d’ici 2025, 400 M€ seront investis par le gouvernement Allemand entre 2016 et 2025 pour la recherche dans la transition énergétique.

Énergie solaire et éoliennes

https://www.ccifrance-allemagne.fr/wp-content/uploads/2021/01/energie_eolienne_mer-scaled.jpg

Premier marché européen de l’énergie éolienne en 2017, l’Allemagne emploie 135 000 personnes dans le secteur. Le pays compte environ 61 GW de capacité éolienne totale dont 2 GW installés récemment. Le secteur de l’éolien, dominé par les géants Siemens, Enercon et Nordex, est caractérisé par de nombreuses innovations tel que l’éolien flottant, appelé éolien offshore.
Un projet de recherche franco-allemand, « Vamos » a débuté en juillet 2019 et a pour but de « concevoir des turbines plus légères et moins chères et donc de réduire le coût des éoliennes en mer ».
L’Allemagne, plus grand marché mondial d’installation de panneaux photovoltaïques par habitant, employait 36 000 personnes en 2016. Dominé par les grandes entreprises telles que SolarWATT, Donauer Solartechnik ou encore Bosch Solar Energy, le secteur exportait 92 % de ses produits en 2017. La même année, l’Allemagne comptait 1,7 M de panneaux photovoltaïques. L'Allemagne a pour objectif d’atteindre 98 GW d’énergie solaire d’ici 2030.

La sortie du nucléaire

https://www.ccifrance-allemagne.fr/wp-content/uploads/2021/01/energie_centrale_nucleaire-scaled.jpg

C’est en 2011 qu'Angela Merkel a annoncé la politique de transition énergétique et a présenté l’accélération du processus de démantèlement des réacteurs nucléaires : l’Allemagne devra arrêter ses réacteurs au plus tard en 2022.
Cet arrêt du nucléaire a pour but de laisser place à des énergies plus respectueuses de l’environnement. Aujourd’hui, ce sont 6 réacteurs qui sont toujours en marche et qui couvrent 13 % des besoins en électricité du pays. Ces réacteurs sont exploités par les géants de l’énergie E.ON, RWE, EnWB et Vattenfall.
La centrale nucléaire de Greifswald, plus grand projet mondial de démantèlement, emploie actuellement 860 salariés qui œuvrent quotidiennement au bon déroulement du processus. Afin de soutenir financièrement les régions les plus touchées par la fermeture des centrales nucléaires ainsi que des mines à charbon, le gouvernement allemand prévoit une enveloppe de 40 Mds€.

Les principaux salons du secteur de l'énergie allemand

Salons Lieu Activité
WindEnergy Hambourg Industrie éolienne onshore et offshore
EnergyDecentral Hanovre Forum mondial pour l'approvisionnement d'énergie décentralisée
E-World Energy & Water Essen Énergie et gestion des eaux
EM-Power Munich Utilisation intelligente de l'énergie dans l'industrie et le bâtiment
WindEurope Hambourg Industrie de l'énergie éolienne
GeoTHERM Offenbourg Géothermie
Intersolar Europe Munich Industrie solaire et ses partenaires
HUSUM Wind Husum Énergie éolienne
PCIM Europe Nuremberg Électronique de puissance, technique d'entraînement intelligente, énergies renouvelables et gestion de l'énergie
EES Europe/ The Smarter E Europe Munich Centre d'innovation pour les nouvelles solutions énergétique
The Smarter E Europe Munich Centre d'innovation pour les nouvelles solutions énergétiques