Voiture haut de gamme bleue symbolisant le secteur automobile allemand

Secteur automobile

Le secteur automobile allemand est leader mondial et le 1er secteur industriel en Allemagne. Reconnu dans le monde entier pour sa capacité à innover, il fait face à des défis technologiques et environnementaux de taille.

Chiffres clés du secteur automobile allemand

https://www.ccifrance-allemagne.fr/wp-content/uploads/2021/01/euro.svg

436  Mds€

de chiffre d’affaires

https://www.ccifrance-allemagne.fr/wp-content/uploads/2021/01/export_monde_avion.svg

282 Mds€

de CA généré à l’export

https://www.ccifrance-allemagne.fr/wp-content/uploads/2021/01/graphique_croissance.svg

13  %

de part du PIB

https://www.ccifrance-allemagne.fr/wp-content/uploads/2021/01/rd.svg

27  Mds€

de dépenses en R&D

Panorama et perspectives du secteur

L’Allemagne est leader mondial de l’industrie automobile, avec un chiffre d’affaires de plus de 436 milliards d’euros (2019), dont 282 milliards à l’export. Elle possède plus de 25 % des parts du marché automobile européen et près de 50 % des voitures en Europe sont de marque allemande. En 2019, les immatriculations de véhicules neufs ont dépassé les 3,6 millions (contre 2,8 millions en France).

Le pays dispose de multinationales dans le secteur comme les constructeurs Audi, BMW, Mercedes ou Volkswagen. Les Tier 1 Bosch, Continental et ZF font aussi partie des 5 premiers équipementiers mondiaux. Autant d’acteurs qui ont su conserver un positionnement haut de gamme et une forte réputation en matière de fiabilité, de sécurité et de design. Ces acteurs sont fortement concentrés dans les régions de Bade Wurtemberg, Bavière et en Basse Saxe.

Malgré une baisse du volume de production ces trois dernières années, partiellement liée aux tensions du commerce international et à la transition technologique, l’industrie automobile allemande reste la plus attractive d’Europe, avec des investissements massifs pour conserver un leadership manufacturier. Les perspectives de croissance à l’international à court terme reposent principalement sur la performance du secteur dans les pays en développement, qui misent encore beaucoup sur l’automobile thermique. La production hors Allemagne par les OEM allemands, elle, continue de croître.

À l’échelle européenne, la montée du véhicule haut de gamme est le facteur le plus prometteur en termes de valeur ajoutée. La R&D est une priorité pour le secteur, avec une augmentation des dépenses de 6 % pour atteindre 27,1 milliards d’euros en 2018 sur le plan national et la création de 41 000 nouveaux emplois dans la R&D depuis 2011.

Transition technologique et écologique

https://www.ccifrance-allemagne.fr/wp-content/uploads/2021/01/voiture_electrique_chargement.jpg

Le secteur connaît actuellement un grand bouleversement dû à la transition écologique et technologique.
L’Allemagne est le pays qui investit le plus pour la R&D de l’e-mobilité. Le plan climat qui vise à réduire de 65 % les émissions de gaz à effet de serre d’ici 2030 va notamment accompagner le secteur automobile dans cette transition.
La mobilité durable (amélioration des rendements énergétiques), l’électromobilité et le développement des véhicules connectés sont les principales préoccupations des chercheurs de l’industrie automobile allemande.

La croissance des dépenses R&D doit également permettre au secteur de faire face à la chute des véhicules diesel, à l’augmentation des ventes de SUV ou encore à la multiplication des véhicules électriques en Europe. Les OEM allemands ont annoncé des plans de Neutralité Climat, avec des échéances courtes pour un changement radical. On assiste aussi à la montée de projet visant à relocaliser la production de batteries. La production et la vente de véhicules électriques, hybrides et à hydrogène vont donc être privilégiées dans les prochaines années.

Le groupe Volkswagen favorise pour l’instant la production de véhicules électriques à batterie avec un objectif de 80 modèles d’ici 2028. Le constructeur Audi a annoncé la sortie d’une petite série de véhicules à hydrogène d’ici 2022-2023.
La constante recherche de compétitivité des entreprises du secteur constitue une opportunité pour les entreprises innovantes étrangères. La France se situe dans les principaux concernés du fait de sa proximité géographique, mais également en tant que partenaire historique de l’Allemagne.

Les principaux salons du secteur automobile allemand

L’Allemagne compte de nombreux salons qui bénéficient pour la plupart d’une renommée internationale.

Salon Lieu Activité
Automechanika Frankfurt Francfort-sur-le-Main Salon international de l'industrie des services automobiles
Intermot Cologne Salon international des véhicules 2 roues
eMove 360° Munich Salon de la mobilité 4.0, des voitures électriques, connectées, autonomes
Motorradwelt Bodensee Friedrichshafen Salon international de la moto
IAA Nutzfahrzeuge Hanovre Salon international des véhicules utilitaires
Power2Drive Europe Munich Salon international de la recharge des infrastructures et de l'e-mobilité
Internationale Automobil-Ausstellung (IAA) Munich Salon international de l’automobile