Der Berliner Reichstag mit einem deutsche Flagge

Allemagne  •  Actualité marché

Reprise économique

Malgré les conséquences économiques difficiles, les PME allemandes ont su faire preuve de résilience pour traverser la crise, soutenues notamment par les 45 Mds € de subventions du gouvernement.

La pandémie de Covid-19 a durement affecté les PME en Allemagne, dont le chiffre d’affaires a baissé de 277 milliards d’euros en 2020 selon le ministère fédéral de l’économie et de la protection du climat BMWI (Bundesministerium für Wirtschaft und Klimaschutz) : suppressions d’emplois modérées, légère baisse de la rentabilité du chiffre d’affaires et réduction considérable de leurs investissements.

En 2021, leurs prévisions sont reparties à la hausse, notamment grâce à la levée partielle des restrictions liées à la Covid-19, avant de baisser à nouveau. Ce sont principalement l’industrie manufacturière et le commerce de gros et de détail qui se sont vus contraints de revoir leurs prévisions à la baisse lorsque les infections sont reparties à la hausse. Le secteur de la construction n’a, quant à lui, pas été impacté par cette baisse.

Grâce aux aides financières du gouvernement couplées au relâchement des restrictions, les PME ont pu endiguer partiellement les effets de la crise :

  • Les prévisions d’emploi ont quasiment retrouvé leur niveau d’avant-crise
  • Les PME ont réalisé leurs projets d’investissement malgré la pandémie : 59 % des entreprises de taille moyenne qui avaient l’intention d’investir en 2020 l’ont fait ; 40 % des PME ont reporté ou réduit leurs investissements.
  • Dans l’ensemble, les dépenses de R&D ont diminué de plus de 6 % en 2020, aussi bien dans la construction automobile et mécanique que dans l’industrie chimique et pharmaceutique. Cependant, d’autres secteurs comme les technologies de l’information et de la communication, les services de R&D dans les sciences, l’ingénierie et la santé, ont vu leurs dépenses augmenter.
  • 2/3 des créations d’entreprises prévues ont pu avoir lieu pendant la pandémie.
  • Les liquidations d’entreprises ont diminué de quasiment 19 %.
  • Le nombre de faillites a reculé : en 2020, ce sont 15 % d’entreprises en moins qui ont déposé leur bilan par rapport à l’année précédente. La tendance à la baisse s’est poursuivie en 2021.

Source : https://www.bmwi.de/Redaktion/DE/Publikationen/Mittelstand/mittelstandische-unternehmen-in-der-corona-pandemie-zahlen-und-fakten-zu-den-deutschen-kmu.pdf?__blob=publicationFile&v=44

Retour à la liste d'actualités

En savoir plus